Covid-19 : carte blanche pour les banlieues !

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur sur la gestion des banlieues dites « sensibles » durant la crise sanitaire. 

Les infractions à ces règles se concentrent, pour 10 % d’entre elles, dans le seul département de Seine-Saint-Denis. Dans ces cités, certains habitants ne parlent ou n’écrivent même pas le français, rendant le respect des règles particulièrement délicat. Les comportements de ces groupes de personnes mettent en danger les Français et risquent d’engendrer un allongement de la crise sanitaire et des dispositions qui en découlent“, a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Crise sanitaire : la Turquie soupçonnée de rétention de masques !

Marie-France Lorho a interrogé M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la position française face à la conduite de la Turquie à l’occasion de la crise sanitaire. “Depuis le 4 mars 2020, l’envoi du premier lot de masques est compromis par des lourdeurs administratives entretenues par la Turquie. Depuis plusieurs semaines, la cargaison de masques est bloquée, alors même que le vice-ministre turc avait fait la promesse du départ de celle-ci pour l’Italie. Alors que l’Italie fait face à une situation particulièrement grave dans son traitement de la pandémie, l’attitude de la Turquie est éminemment condamnable et contribue à aggraver la situation sanitaire“, a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Agriculture : il est plus que jamais temps de consommer français !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’agriculture sur la nécessité, notamment à l’occasion de la crise épidémique du Covid-19, d’avoir recours aux circuits de consommation courts.

Depuis de longues années, certaines directives européennes ont incité des grandes enseignes à privilégier, essentiellement par mesure d’économies, des circuits longs en matière d’approvisionnement de denrées agricoles. Alors que la crise sanitaire que le pays subit s’épanouit, certaines enseignes continuent de se pourvoir en produits agricoles étrangers, favorisant des denrées alimentaires dont la qualité est inférieure à celle des terroirs français“, a souligné le député de Vaucluse. Elle a demandé au ministre s’il comptait suspendre provisoirement les importations étrangères dans l’objectif de soutenir les exploitants français .

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho au ministre de l’Agriculture.