Reconduite aux frontières : seuls 3.5% des déboutés éloignés !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’intérieur sur la reconduite à la frontière des étrangers en situation irrégulière en France. « D’après un rapport de la Cour des comptes en octobre 2015, 40 206 personnes déboutées du droit d’asile en 2014 ont été décomptées (environs 45 000 en 2017). Toujours en 2014, 20 910 d’entre elles ont reçu une obligation de quitter le territoire français et seules 1 432 personnes ont été éloignées, soit 3,5 % de l’ensemble des déboutés du droit d’asile. Comment expliquer cela ? », a t-elle demandé au ministre.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Filières d’immigration clandestines : un nombre insuffisant d’enquêteurs !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Intérieur sur le nombre insuffisant des enquêteurs par rapport à la croissance des filières d’immigration clandestine. « La crise migratoire, plus que l’augmentation du nombre des enquêteurs spécialisés de la PAF (500 à 600 depuis 2012), semble être la cause première de l’augmentation spectaculaire de filières (67 % d’accroissement depuis 2011) illégales ».

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

L’accueil des mineurs étrangers en France coûtera 1.5 milliards d’euros par an

Le nombre de mineurs étrangers en France et le coût de ces derniers pour les collectivités est inquiétant, a fait remarquer Marie-France LORHO au ministre de l’Intérieur au détour d’une question écrite. « 1,5 milliard d’euros, ce sera le coût annuel de l’accueil des mineurs étrangers sur le sol français en août 2018, alors que les estimations faites en septembre étaient de 1 milliard. Cette explosion des chiffres est explicable : ils croissent proportionnellement avec l’arrivée des mineurs étrangers sur le territoire », a-t-elle fait remarquer.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Les derniers feux de la civilisation européenne

Après avoir encouragé l’immigration massive dans les pays européens et verrouillé ses propres frontières, liste exubérante de consignes de sécurité à l’appui, les Etats-Unis évaluent en trois scénarios catastrophes les résultats alarmants de l’accueil inconsidéré des immigrés en Europe. Le laboratoire d’idée Pew Research jauge la population islamique en Europe, à l’aune de la politique inconditionnelle menée par les gouvernements des pays européens depuis plusieurs décennies. Les lâchetés successives de la droite et les courbettes démagogiques de la gauche auront mis en œuvre le Grand Remplacement de sa population : en 2016, constate l’institut, l’Europe abritait une population totale de 25.8 millions de musulmans.

Bien sûr, la France se révèle l’un des meilleurs élèves de cet enracinement d’une nouvelle nature : le laboratoire d’idées comptait une présence islamique à hauteur de 8.8% de la population française en 2016. D’ici 2050, elle passerait à 12.7% en cas d’immigration zéro et jusqu’à 18% en cas de forte immigration. Les trois scénarios envisagés par Pew Research définissent en effet l’islamisation de l’Europe à l’ombre de l’orientation que prendra la politique migratoire de l’UE, qui déterminera la nature de sa civilisation de demain.

« Cette vague de migrants musulmans, expliquent les rapporteurs de l’étude, a suscité un débat sur la sécurité et l’immigration dans de nombreux pays européens et a soulevé des questions sur le nombre actuel et futur du nombre de musulmans en Europe ». Parce que la loi, notamment française, interdit d’établir quelconques statistiques religieuses en France, la précision des estimations de l’étude en question reste délicate à évaluer. Se fondant sur le seul « attachement à l’islam en tant que composante culturelle et historique de l’identité » éprouvé par les populations questionnées, elle demeure cependant un indicateur global.

« Même si tout mouvement migratoire vers l’Europe cessait immédiatement et de façon définitive, la population musulmane augmenterait, passant de 4.9% en 2016 à 7.4 % en 2050 », pouvait-on lire dans les colonnes du Figaro au début du mois de décembre dernier. Le constat est sans appel et annonce les derniers feux d’une civilisation européenne bientôt remplacée. Car en dépit d’un texte de loi brandissant trop tardivement quelques mesures restrictives à l’égard de l’immigration massive, la pérennisation du laxisme aux frontières entérinera un remplacement de population déjà bien amorcé.

Immigration : la France a des difficultés à pratiquer le retour

Marie-France LORHO est intervenue en commission des lois sur la question de l’immigration : comment expliquer la difficulté française pour les retours ? A l’inverse du cas français, le Royaume-Uni pratique beaucoup le retour volontaire.

Retrouvez l’intervention de Marie-France LORHO.

https://youtu.be/OS2kTZBY6ZU

10,8 millions de Français ont le sentiment de vivre en insécurité !

« 10,8 millions : c’est le nombre de Français qui ont le sentiment de vivre en insécurité, soit 21 % de la population. Et ce sentiment n’est pas le fait d’une paranoïa, ou d’une perception erronée de la réalité puisqu’on peut par exemple noter qu’en région parisienne, 48 % des habitants sont « régulièrement confrontés à des scènes d’ivresse, d’usage de stupéfiants, ou de deal ». Pire encore, 16 % des Français déclarent ne pas se sentir en sécurité dans leur propre maison. » C’est le constat qu’a dressé Marie-France Lorho au détour d’une question écrite au ministre de l’intérieur.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Les Français sont contre l’immigration de masse !

Marie-France LORHO est intervenue aux questions au gouvernement, où elle a souligné : « Le rejet de l’immigration de masse fait unanimité en France. Études après études, sondages après sondages, notre peuple répète un constat simple : il ne veut plus d’immigration« .

https://youtu.be/VjCCl9N1jrQ

Oui-Oui au pays de l’immigration

Le socialisme est une vision déformée de la réalité, nous le savons depuis longtemps. Il est intéressant de noter les étapes de la rémission que certains effectuent. Ainsi Christophe Castaner. Il rappelle que les gros partis politiques se sont pliés au cosmopolitisme le plus ultra refusant d’entendre les cris d’alerte des Français devant les méfaits de l’immigration et du laxisme envers les clandestins.

Ainsi, depuis 2010, les demandes d’asile ont augmenté de 80%, a rappelé Christophe Castaner. Et le porte-voix de La République en Marche d’ajouter que seuls 4% des déboutés du droit d’asile sont effectivement expulsés…

Nous encourageons Christophe Castaner dans sa convalescence ; si elle est bien tardive, espérons qu’elle soit le premier pas vers une politique de réduction croissante et massive de l’immigration et de la tolérance zéro pour les clandestins.

Algérie : bientôt un nouvel afflux migratoire vers la France ?

Marie-France LORHO a alerté le ministère de l’Intérieur sur la potentialité d’un nouvel afflux migratoire de l’Algérie vers la France. « L’exemple libyen ne doit en aucun cas se répéter. Dans l’éventualité d’une crise politique algérienne, les mouvements de population qui en découleraient pourraient encourager un flux migratoire algérien sur le territoire français, que la France ne peut en aucun cas recevoir en regard de l’intensité des derniers mouvements migratoires », a-t-elle soutenu.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.