Nomination chez Huawei : les risques d’espionnages pointés du doigt !

Marie-France Lorho a appelé l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la nomination de M. Jacques Biot, ancien président de l’école Polytechnique, en tant qu’administrateur de la filiale française du géant chinois des télécoms Huawei.

Si les risques d’espionnage sont importants, les risques d’espionnage industriel le sont encore plus. La firme basée à Shenzhen fait l’objet de récurrents soupçons d’espionnage. Les services de l’État s’inquiètent de son offensive dans le domaine scientifique “, a-t-elle indiqué.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Sites de coparentalité : des enfants à la demande !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des solidarités et de la santé sur la légalité des sites dits de coparentalité.

Par l’intermédiaire de cette plateforme commerciale, ce sont des centaines de milliers de « coparents » inscrits qui s’accordent pour mettre au monde des enfants dénués de cadre familial naturel“, a indiqué le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Le ministre juge que “les chambres d’agriculture doivent participer à l’effort de réduction des dépenses publiques”

Marie-France Lorho avait interpellé à la fin du mois d’août le ministre de l’Agriculture sur la baisse de 15 % de la taxe additionnel à la taxe sur le foncier non bâti.

Pour Didier Guillaume, cette disposition, qui en seule région PACA affectera le budget des sept chambres d’agriculture à hauteur de 1,8 millions d’euros – en Vaucluse, il serait affecté de près de 460 650 € – est légitimée par “l’effort de réduction des dépenses publiques” que le réseau consulaire doit produire.

Opposée à cette coupe budgétaire qui risque de porter préjudice à notre réseau consulaire, Marie-France Lorho a déposé des amendements dans le cadre du projet de loi de finances visant à s’y opposer.

Retrouvez la réponse de Didier Guillaume à Marie-France LORHO.

Bientôt 3,6 millions d’immigrés en plus sur le sol français ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des affaires étrangères sur les récentes déclarations de Recep Tayyip Erdogan, qui déclarait : « Je le dis encore une fois, si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants ».

La Turquie compte 3,6 millions de réfugiés syriens sur ses terres, à qui le chef de l’État souhaite « ouvrir les portes » vers l’Europe si la représentation occidentale s’oppose à la conduite adoptée par la Turquie.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.

EPSON MFP image

Bioéthique : nous saisissons le Conseil Constitutionnel !

Avec ses collègues non-inscrits Emmanuelle Ménard, Jean Lassalle et Agnès Thill, Marie-France Lorho a saisi le Conseil Constitutionnel pour faire part de l’iniquité dans le temps de parole attribué aux députés non-inscrits concernant le projet de loi bioéthique.

Il en résulte un déséquilibre grave dans le édbat parlementaire, portant atteinte à la clarté et à la sincérité de celui-ci, ces instances parlementaires ne respectant pas la forte réserve d’interprétation qui conditionne la constitutionnalité de cet article du Règlement de l’Assemblée Nationale“.

Retrouvez la lettre ouverte d’Emmanuelle Ménard, Jean Lassalle, Agnès Thill et Marie-France Lorho au Conseil Constitutionnel.

Dégradations catastrophiques des matériels de police et de gendarmerie : j’interpelle Christophe Castaner

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’intérieur sur les dégradations du parc immobilier et des matériels de police et de gendarmerie. ” En ce qui concerne la question immobilière, les données recueillies indiquent que 22 % des immeubles des services de la direction générale de la police nationale sont vétustes, contre 28 % pour la préfecture de police. La gendarmerie compte un parc domanial dont 80 % a plus de 25 ans et 23 % a plus de 50 ans“, a-t-elle indiqué.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho

Usines à bébés : il faut freiner l’importation des enfants nés de GPA sur notre territoire !

Mme Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État, auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur le développement, à l’étranger, d’usines à bébé et la position de la France vis-à-vis de celles-ci. “Au Nigeria, les trafics de bébés se jouent dans les orphelinats, les cliniques ou certaines maternités. Cette traite d’êtres humains scandaleuse doit faire l’objet d’une attention particulièrement soutenue. Car les adoptions illégales qui en découlent risquent de s’importer sur le territoire européen “, a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho

Lynchage médiatique : j’interpelle le Garde des Sceaux !

Marie-France Lorho a interrogé le Garde des Sceaux, ministre de la justice sur la pratique de plus en plus répandue et fréquente du lynchage médiatique. Notre démocratie repose sur plusieurs piliers parmi lesquels on compte la liberté de la presse et la séparation des pouvoirs. “Il n’est pas acceptable que la presse se transforme en organe policier, en organe de censure ou encore en organe juridictionnel, en posant des jugements moraux sur les évènements“, a-t-elle indiqué au Garde des Sceaux.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Des produits du terroir victimes d’une nouvelle taxe !

Marie-France Lorho et sa collègue Emmanuelle Ménard ont interpellé Amélie de Montchalin, secrétaire d’État chargée des affaires européennes, sur la nouvelle taxe dont vont être victimes des produits viticoles et alimentaires. “A partir du 18 octobre, des taxes sur des produits de grande consommation vont donc être instaurées : en France, certaines productions viticoles vont être directement affectées par cette taxe, connaissant un surcroît tarifaire de près de 25 %. Il en ira de même pour les fromages français à pâte dure, qui vont connaître le même taux d’augmentation“, ont indiqué les deux députés de Vaucluse et de l’Hérault.

Retrouvez la lettre de Marie-France Lorho et Emmanuelle Ménard.

EPSON MFP image