Numérique : les impasses du gouvernement

Dans son billet Un dernier mot, le journaliste du Figaro Etienne de Montety nous rappelle que le mot inquiet vient du latin inquietus, troublé, agité. C’est bien l’agitation qui a caractérisé la réaction du gouvernement au numérique. Une agitation politique, d’abord, tant l’idée même d’un Conseil National du Numérique était baroque. Doit-il servir à lutter […]