Marie-France

Lorho

Député de 

Vaucluse

Marie-France

Lorho

Macron : provocation pour les agriculteurs

Depuis le 28 août dernier, les Etats Généraux de l’Alimentation réunissent de nombreux acteurs du système.

En France, ces négociations sont déséquilibrées. Le manque de représentation du monde paysan modeste, le poids de la grande distribution et les entourloupes du ministère grèvent les espoirs de ces Français enracinés.

La lecture des chiffres sur le pays réel agricole est effrayante : taux de suicide, de divorce, de dépression, manque de revenus… : rien n’est épargné à ceux qui sont les piliers de nos terroirs.

Si Emmanuel Macron pense que la simple union des agriculteurs sera suffisante pour interrompre la guerre des prix, il fait une erreur colossale.

Il faut lutter contre toutes les formes d’appropriation du vivant qu’elles concernent la vie des agriculteurs ou la diversité naturelle.

Je ne peux que former le vœu d’une meilleure application dans la seconde phase de ces États Généraux de l’Alimentation.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux !

Facebook
Twitter
Telegram
Email