Marie-France

Lorho

Député de 

Vaucluse

Marie-France

Lorho

Les derniers feux de la civilisation européenne

Après avoir encouragé l’immigration massive dans les pays européens et verrouillé ses propres frontières, liste exubérante de consignes de sécurité à l’appui, les Etats-Unis évaluent en trois scénarios catastrophes les résultats alarmants de l’accueil inconsidéré des immigrés en Europe. Le laboratoire d’idée Pew Research jauge la population islamique en Europe, à l’aune de la politique inconditionnelle menée par les gouvernements des pays européens depuis plusieurs décennies. Les lâchetés successives de la droite et les courbettes démagogiques de la gauche auront mis en œuvre le Grand Remplacement de sa population : en 2016, constate l’institut, l’Europe abritait une population totale de 25.8 millions de musulmans.

Bien sûr, la France se révèle l’un des meilleurs élèves de cet enracinement d’une nouvelle nature : le laboratoire d’idées comptait une présence islamique à hauteur de 8.8% de la population française en 2016. D’ici 2050, elle passerait à 12.7% en cas d’immigration zéro et jusqu’à 18% en cas de forte immigration. Les trois scénarios envisagés par Pew Research définissent en effet l’islamisation de l’Europe à l’ombre de l’orientation que prendra la politique migratoire de l’UE, qui déterminera la nature de sa civilisation de demain.

« Cette vague de migrants musulmans, expliquent les rapporteurs de l’étude, a suscité un débat sur la sécurité et l’immigration dans de nombreux pays européens et a soulevé des questions sur le nombre actuel et futur du nombre de musulmans en Europe ». Parce que la loi, notamment française, interdit d’établir quelconques statistiques religieuses en France, la précision des estimations de l’étude en question reste délicate à évaluer. Se fondant sur le seul « attachement à l’islam en tant que composante culturelle et historique de l’identité » éprouvé par les populations questionnées, elle demeure cependant un indicateur global.

« Même si tout mouvement migratoire vers l’Europe cessait immédiatement et de façon définitive, la population musulmane augmenterait, passant de 4.9% en 2016 à 7.4 % en 2050 », pouvait-on lire dans les colonnes du Figaro au début du mois de décembre dernier. Le constat est sans appel et annonce les derniers feux d’une civilisation européenne bientôt remplacée. Car en dépit d’un texte de loi brandissant trop tardivement quelques mesures restrictives à l’égard de l’immigration massive, la pérennisation du laxisme aux frontières entérinera un remplacement de population déjà bien amorcé.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux !

Facebook
Twitter
Telegram
Email