Le coût du dépistage du coronavirus en France

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des solidarités et de la santé sur le coût engendré par les facilités d’accès aux tests PCR destinés à dépister les cas de coronavirus en France. ” Depuis le 25 juillet 2020, des millions de tests PCR destinés à déceler les cas de coronavirus sont réalisés, proposés sans ordonnance, coût et avance de frais.” a souligné le député avant d’ajouter : “Cette surabondance du nombre de tests (estimé à 1 million par semaine) va coûter particulièrement cher à la sécurité sociale : d’aucuns avancent ainsi la somme de 250 millions par mois imputable à la sécurité sociale eu égard au remboursement à 100 % du test.”

Elle lui a demandé s’il comptait limiter la réalisation de ces tests PCR par personne et par semaine et quelles dispositions il comptait prendre pour que le coût engendré par la réalisation de ces tests ne creuse encore davantage le gouffre financier auquel est confrontée l’assurance maladie.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.