Seine-Saint-Denis : la santé publique en danger !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur la remise en service des distributeurs de seringues destinés aux toxicomanes en Seine-Saint-Denis. « La fin de l’utilisation de ces distributeurs faisait suite aux graves problèmes sanitaires soulevés par la présence, dans l’espace public, de seringues usagées – notamment dans la commune adjacente de Sevran« , a-t-elle souligné.

« Je m’étonne par ailleurs que la Présidence du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis ait donné des gages supplémentaires de cette conduite à risque en aspirant à la mise en place d’une salle de « shoot », sur laquelle elle travaillerait, ironiquement, en concertation avec l’Agence Régionale de « Santé » », a-t-elle ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.