Inscription des enfants d’agriculteurs sur la liste prioritaire : j’interpelle le ministre !

Marie-France Lorho a interpellé le ministre de la santé et des solidarités pour l’alerter sur les conditions difficiles dans lesquelles travaillent les agriculteurs à l’heure du confinement.

A la suite des annonces du Président de la République, les agriculteurs ont dû faire face à la fermeture des écoles et des crèches ; les enfants de ces professionnels, qui assurent une mission essentielle, ne sont pas jugés prioritaires par le gouvernement et se retrouvent privés de mode de garde, a souligné le député de Vaucluse.  Les agriculteurs contribuent à nourrir chaque jour des millions de français ; ne pas tout mettre en œuvre pour faciliter leur travail quotidien est à cet égard dangereux, puisque cela risque d’engendrer d’importantes pénuries alimentaires.”

Dans cette perspective, il apparaît plus que légitime que les agriculteurs, comme les salariés qu’ils emploient, soient inscrits dans la liste des professions prioritaires qui permet d’assurer la garde des enfants de manière sécurisée. “Monsieur le ministre compte-t-il donner suite à la demande des nombreux agriculteurs sur notre territoire ?” a demandé le député de Vaucluse.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Olivier Véran.

Les chirurgiens-dentistes dans l’attente de matériels !

Marie-France Lorho a interpellé le ministre de la santé et des solidarités sur le manque de matériels dont les chirurgiens-dentistes faisaient l’objet. “Cette profession, qui appartient pleinement au corps médical, doit pouvoir assurer au plus vite son retour au travail au risque de voir les patients affluer dès la mise à son terme du confinement“, a souligné le député de Vaucluse.  

Si les cas d’urgence dentaire ne sont pas traités, nombreux peuvent être les Français à souffrir d’une aggravation infectieuse ; certains traumatismes dentaires, pris en charge trop tard, pourraient entraîner des séquelles graves. Il apparaît donc urgent de permettre aux professionnels du secteur dentaire de reprendre leurs activités au plus vite et dans des conditions sanitaires sécurisées“, a-t-elle ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Olivier Véran.


Les étudiants sages-femmes laissés pour compte ?

 Marie-France Lorho interroge M. le ministre des solidarités et de la santé sur le traitement des étudiants sages-femmes à l’occasion de la crise sanitaire. “En plus de manquer de matériels (surblouse, masques), les étudiants sages-femmes, garants de si nombreuses naissances, ne bénéficient d’aucune des dispositions spéciales mises en œuvre pour les soignants, a souligné le député de Vaucluse. “ Les étudiants de cette filière ne sont pas moins estimables que les autres et doivent être traités avec égard.”

In the Hospital Woman in Labor Pushes to Give Birth, Baby Comes out, Obstetricians Assist Delivery, Husband Holds Supports His Wife. Side View Footage.

Marie-France Lorho a demandé au ministre s’il comptait harmoniser les dispositions financières prises pour les étudiants soignants aux étudiants sages-femmes.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Lutte contre la mucoviscidose : j’interpelle le ministre de la santé !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur les moyens alloués à la lutte contre la mucoviscidose. La mucoviscidose affecte aujourd’hui en France près de 7500 personnes – dont 56 % d’adultes. Quarante-cinq centres de ressources et de compétences de la mucoviscidose, créés depuis 2001, doivent prendre en charge ces nombreux malades. Les centres sont financés par la Mission d’intérêt général dédiée au financement des CRCM (MIG 609).

Le montant annuel du financement actuel est de 19 millions d’euros ; une association a estimé que, sans prendre en compte l’augmentation de la population, le besoin de financement de ces centres pourrait être évalué à 10 millions d’euros“, a-t-elle indiqué au ministre de la santé et des solidarités.

Marie-France Lorho a également déposé une question écrite à ce sujet.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

EPSON MFP image

Suicide : la France atteint des taux alarmants !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur le taux de suicide alarmant en France. “La France est le dixième pays ayant le plus fort taux de suicide de l’Union Européenne avec 15,1 %. Ce pourcentage est en hausse depuis 2016 (de 2 %). Les plus touchés sont les hommes âgés de plus de 75 ans”, a fait remarquer le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

 

Les élèves infirmiers en danger !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur l’état de mal-être dans lequel se trouvent les élèves infirmiers.

Au début de l’année, une étude a révélé que 66.2% des 22 000 sondés étaient sujets à l’anxiété, qu’un quart d’entre eux souffraient de dépression, taux à peu près similaire aux personnes ayant eu des idées suicidaires. Quelles dispositions compte prendre Madame le Ministre pour endiguer ce mal-être au sein des instituts de formation des élèves infirmiers ?”, a-t-elle demandé.

Retrouvez la lettre ouverte du député de Vaucluse.