Fraises importées : la production vauclusienne en danger !

Marie-France Lorho a interpellé le ministre de l’Agriculture sur les cas d’importation massive de fraises d’origines espagnoles par plusieurs enseignes de la grande distribution.

Les agriculteurs français multiplient leurs efforts pour augmenter la qualité nutritionnelle de leurs produits. Ils adaptent leurs pratiques agricoles à la transition écologique, font des efforts sur leurs prix et doivent affronter l’agribashing médiatique et des lourdeurs administratives et législatives, a souligné le député de Vaucluse. […] Cette concurrence déloyale menace directement toute une partie de la filière agricole de Vaucluse. J’emploie à dessein l’expression « concurrence déloyale » puisque vous savez comme moi que les fraises espagnoles sont produites dans des conditions qui seraient inacceptables en France : utilisation massive de pesticides interdits en France et en UE, main d’œuvre clandestine et sous-payée, méthodes agricoles intensives désastreuses pour l’environnement et les nappes phréatiques“, a-t-elle ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Didier Guillaume.