Taxer l’épargne des français, la nouvelle solution miracle du gouvernement ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des finances sur la taxation de l’épargne des français à laquelle le gouvernement est tenté de recourir.

Le gouvernement voit en cette épargne un moyen de relancer la consommation et les investissements français ; depuis quelques mois, il est ainsi fait mention de la potentielle création d’une taxe quant à cette épargne, qui pourrait passer par une augmentation de la fiscalité de l’assurance-vie ou une contribution exceptionnelle au niveau européen. Une telle taxe serait particulièrement malvenue, car elle pourrait engendrer une fuite de ces capitaux hors de France, cette épargne ayant été constituée par les 20 % des français les plus riches. Flécher cette épargne vers l’investissement productif, seul moyen de parvenir à une relance efficace de l’économie française, s’avère délicat à opérer“, a souligné le député de Vaucluse.  

A l’heure où monsieur le ministre indique que « ce n’est pas les impôts qui financeront ces dépenses […] c’est la puissance de l’économie française, c’est le retour de la croissance, qui nous permettront sur le long terme de nous débarrasser de cette dette », madame le député souhaiterait savoir si l’épargne des français va effectivement être taxée ?” a demandé le député de Vaucluse.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.