Secteur vitivinicole : au sortir de la crise sanitaire, des dispositifs d’aide insuffisants !

Marie-France Lorho a interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur les dispositifs mis en oeuvre pour le secteur vitivinicole au sortir de la crise sanitaire.

Le 10 juin dernier, le gouvernement a annoncé une série de mesures visant à soutenir différents secteurs touchés par la crise sanitaire. Alors que s’annonce la fin de l’état d’urgence sanitaire et que s’amorce lentement le retour de l’activité, le domaine vitivinicole reste particulièrement affecté et les dispositions mises en œuvre pour le soutenir apparaissent insuffisantes”, a-t-elle souligné.

Rappelant les demandes des professionnels de ce domaine, le député de Vaucluse a conclu : “ Les revendications pertinentes de ces acteurs de la filière vitivinicole ne peuvent être ignorées eu égard à la place si importante que tient cette filière dans le rayonnement de nos terroirs. Quelles réponses monsieur le ministre compte-t-il apporter aux demandes légitimes des membres de cette filière ?

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO.

EPSON MFP image

Sanctions américaines : la réponse du gouvernement

Marie-France Lorho et sa collègue Emmanuelle Ménard avaient alerté le 3 octobre dernier, le gouvernement quant à l’impact des sanctions américaines sur l’agriculture française.

Avant de recevoir, le 27 février dernier, la réponse de Jean-Baptiste Lemoyne, le député de Vaucluse avait souhaité saisir le cabinet du Président de la République quant à cette grave question.

Veuillez trouver ci-joint la réponse des deux cabinets.

La réponse du cabinet de Jean-Baptiste Lemoyne.

La réponse du cabinet du Président de la République.

La première lettre de Marie-France Lorho et sa collègue Emmanuelle Ménard.

La question écrite de Marie-France Lorho.

La ruralité en danger !

Mme Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur l’encadrement de la cohabitation entre les agriculteurs et leurs voisins. Récemment, un éleveur du Cantal s’est vu condamner à une forte amende pour « trouble anormal du voisinage ». En cause : les odeurs dégagées par ses stocks de foin et celles émanant du bâtiment où il stockait son fumier… “Quels dispositifs le ministre compte-t-il mettre en œuvre pour encadrer la cohabitation entre les agriculteurs et leurs voisins, de manière à protéger les qualités mêmes qui font l’authenticité du monde rural ?“, a demandé le député de la IVe circonscription de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Les Chinois doivent nous laisser exporter notre fromage !

La Chine a interdit l’importation de fromages français en son pays. Marie-France Lorho a interrogé l’Ambassadeur de la République de Chine en France à ce sujet.

Quelles dispositions Monsieur l’Ambassadeur prendra-t-il pour faire en sorte que les expatriés puissent bénéficier des produits de leur terroir natal ? Entreprendra-t-il des démarches pour que le peuple chinois puisse découvrir notre précieux patrimoine gastronomique et que cet embargo indu soit promptement levé ? “, a-t-elle souligné.

Retrouvez la lettre de Marie-France Lorho à l’Ambassadeur.