Éducation nationale : du citoyen numérique au mépris de l’ordre naturel

Marie-France Lorho est intervenue en Séance sur l’interdiction des téléphones portables à l’école.

Elle a souligné, au détour d’un amendement : « Le meilleur de la tradition, monsieur le ministre, c’est de respecter ce qui relève de l’ordre naturel : la responsabilité éducative des parents complétée par l’inscription de l’enfant dans une société et de l’ordre artificiel ».

https://youtu.be/hR19YKP5wMc

Elle s’est ensuite interrogée sur la notion de « citoyenneté numérique » soulevée par le texte. « Le citoyen numérique est il de nationalité française ? Ou peut il être toute personne résident sur notre sol ? Est il un ressortissant des grandes entreprises mondialisés ? Ou un petit habitant du Vaucluse à qui l’on fait croire qu’internet est un autre pays, un autre continent, en somme un autre monde? », a-t-elle indiqué.

https://youtu.be/TfroapZAKJ8

Téléphones à l’école : l’État doit se tenir à sa place !

Marie-France Lorho est intervenue en Séance sur l’interdiction des téléphones portables dans les écoles. « Il n’y aurait rien de plus troublant que de faire croire à nos enfants que l’État est dispensateur de la vérité. L’État n’a aucune vérité à procurer, il n’est que le fonctionnaire de la société et des idées, des débats et des désaccords qui le traversent », a-t-elle souligné.

Retrouvez l’intervention de Marie-France Lorho.

https://youtu.be/qUTbkV20MjQ