Le scandale du paiement de la redevance audiovisuelle pour les professionnels de la restauration / hôtellerie !

Marie-France Lorho interroge M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur le paiement, pour les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie affectés par la crise sanitaire, de la redevance audiovisuelle. Le 19 mars 2021, Mme la députée interpellait Mme le ministre de la culture sur l’obligation, pour les entreprises de la restauration, de l’hôtellerie et des loisirs nocturne contraintes de demeurer portes closes en raison de la pérennisation de la crise sanitaire, de payer la contribution à l’audiovisuel public pour l’année 2021. 

Le ministre des finances a annoncé que l’échéance déclarative et le paiement de la contribution à l’audiovisuel public due au mois d’avril 2021 seraient reportés de trois mois pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie, des cafés et de la restauration, ainsi que pour les salles de sport, de manière à « soutenir la trésorerie des entreprises dans le cadre de la crise sanitaire ». 

Si Bercy entend véritablement soutenir la trésorerie de ces entreprises, le ministère doit nécessairement demander l’annulation pure et simple d’une taxe relative à un service auquel les clients de ces établissements n’ont pu accéder. Elle lui demande s’il compte envisager une telle annulation de la contribution à la taxe sur l’audiovisuelle pour les restaurants, hôtels, salles de sport et lieux de divertissements nocturnes.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

GAFA : Bruno le Maire fait marche arrière !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Économie et des finances sur les taxes qui devraient être imputées aux géants du numériques dits GAFA. “A l’heure où les Français sont étouffés sous une multitude de taxes, où le prélèvement à la source de l’impôt confère une nette impression de chute de leur pouvoir d’achat, ne pas lutter contre l’évasion fiscale à grande échelle organisée par les géants du numérique incarne le désaveu de la France et de l’Union Européenne sur sa politique fiscale”.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LOHRO.

Toujours plus de taxes !

Nous connaissons la technique de la République en Marche : habiller de fripes charmeuses les plus vieux réflexes de la gauche.

Le gouvernement présente un budget douteux ? Il ressort donc les vieilles techniques hollandaises : augmenter les taxes sur le tabac et l’alcool. Chacun sait que cela ne fonctionne pas mais les médias adhèreront bien volontiers une envolée hygiéniste du ministre de la santé.

Il faut combattre les maux qui affligent la santé de nos familles. Toutefois, l’arme fiscale ne concerne en rien cette lutte.

Elle est un vieux réflexe socialiste : le racket fiscal des pauvres quand le gouvernement supprime une partie de la taxe sur les produits financiers.