Encore des attaques contre l’armée ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des armées sur la privation de liberté dont sont victimes les généraux en 2ème section.

Tenir les généraux 2S dans l’obligation du devoir de réserve alors même qu’ils ne sont plus liés à leur profession revient à brider leur liberté d’expression, disposition inconstitutionnelle au regard de l’absence de contractualisation à laquelle les a soustrait la réforme sur les retraites de 2010″, s’est-elle offusquée.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho ci-dessous.

armée