Paramédicaux : l’État ne saurait abuser du dévouement de ce corps professionnel !

Marie-France Lorho appelle l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la situation des personnels paramédicaux et de leur exclusion du Ségur de la santé.

Dans certains centres, certaines infirmières n’ont, au-delà de cette revalorisation salariale, pas touché leur salaire de base depuis le mois de février 2021. Cette situation n’est pas tolérable dans le contexte de crise sanitaire actuel où ces personnes s’investissent sans compter pour la santé publique. L’État ne saurait abuser de leur dévouement au risque de jouer avec la santé publique “, a souligné le député.

Le député a demandé au ministre quelles sont les mesures que comptait prendre le Gouvernement pour inclure les paramédicaux de la fonction publique territoriale dans le processus de revalorisation des salaires prévu par le Ségur de la santé et pour permettre aux personnels mobilisés dans la stratégie vaccinale de toucher, en temps et en heure, une juste rémunération.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Cannabis : recrudescence des cas d’intoxication d’enfants de moins de deux ans !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur les cas d’intoxication au cannabis d’enfants de moins de deux ans. “Entre 2015 et 2017, 194 enfants ont été victimes de cette drogue, un taux 2,5 fois plus élevé qu’entre 2010 et 2014″, a-t-elle déclaré.

“La cause semble être la même pour tous les médecins faisant face à cette inquiétante recrudescence de cas d’intoxication : de l’accroissement de l’offre du cannabis en France – dont la consommation a doublé entre 1990 et 2000 – à la systématisation du produit en passant par sa plus grande accessibilité dans les foyers, c’est à la banalisation du cannabis qu’est du cette mise en danger constante des jeunes enfants”, a-t-elle ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

CRISPR-CAS9 : vers des mutations génétiques incontrôlées ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur la découverte du CRISPR-CAS9. “L’utilisation des CRISPR démultiplie en effet les possibilités de recherche fondamentale en neurosciences : en coupant un gène précis sur un modèle animal, on peut déterminer plus précisément son rôle, dans le développement du cerveau par exemple”, a-t-elle fait remarquer au Ministre avant de demander : “Quelles sont les dispositions en France pour l’encadrement de cette technique ?”.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO au Ministre de la Santé.