Il faut annuler la redevance audiovisuelle pour le secteur de l’hôtellerie-restauration !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Culture sur la redevance audiovisuelle due par le secteur de l’hôtellerie restauration pour avril 2021.

A titre exceptionnel, Madame le ministre compte-t-elle étudier la piste d’une annulation pure et simple de la contribution à l’audiovisuel public pour l’année 2021, pour les entreprises de la restauration, de l’hôtellerie et des loisirs nocturnes, contraintes de demeurer portes closes en raison de la pérennisation de la crise sanitaire ? a demandé Mme le député Lorho. Une telle annulation, qui s’inscrit par ailleurs dans l’octave des mesures de suppression de la redevance envisagées par M. Gérald Darmanin en 2019 alors qu’il était ministre des comptes publics, ne serait en aucun cas superflue. “

Retrouvez la lettre ouverte à Roselyne Bachelot.

Pour une annonce de date de réouverture des cafés, hôtels, restaurants,…

Marie-France Lorho a interrogé le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie sur la situation des Cafés, hôtels, restaurants, discothèques et traiteurs.

Les professionnels œuvrant dans les cafés, hôtels, restaurants, discothèques demandent qu’une date de réouverture définitive leur soit donnée et que les annonces temporaires cessent.

Comme le soulignait l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Vaucluse, « depuis mars 2020, le secteur aura connu 3 annonces de fermetures administratives entrecoupées d’une annonce de couvre-feu pour les bars…et par zones géographiques. La pire des situations serait de rouvrir puis de fermer à nouveau. La prochaine date de réouverture ne peut en aucun cas être décalée à nouveau, sans contraintes supplémentaires au-delà du protocole sanitaire déjà établi par la profession ».

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Jean-Baptiste Lemoyne.