PMA : son ouverture pourrait entraîner une remise en cause des conditions du don de gamètes !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur l’extension de la procréation médicalement assistée. « L’ouverture de la PMA pourrait entraîner une remise en cause des conditions actuelles du don de gamètes et de ses moyens d’obtention. Comme le signale le Conseil d’État : « l’effectivité des droits ainsi conférés pourrait venir achopper sur la pénurie de gamètes » », a-t-elle rappelé.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.