L’impunité de la communauté turque en France

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Intérieur sur les actions menées par a communauté turque de France à la suite de l’affichage de la une du Point dans les kiosques français. « Le 25 mai 2018 des militants pro-Erdogan ont saccagé et forcé le retrait des kiosques des affiches représentant la une du journal Le Point sous le titre « Erdogan, le dictateur » », a-t-elle souligné.

Elle a ajouté : « dans mon département de Vaucluse, la ville du Pontet a particulièrement subi ces affrontements, obligeant la police et la gendarmerie à intervenir en nombre pour garder les kiosques visés et assurer la sécurité des salariés ainsi que la protection des biens publics ».

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Le conformisme médiatique fait le lit de tous les complotismes!

En commission des lois, Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Culture sur la loi relative aux fausses informations. « Plutôt que les craintes supposées d’intrusions russes dans notre démocratie, ne serait-il pas temps de s’interroger sur la subvention étatique d’un conformisme médiatique qui fait le lit de tous les complotismes et de toutes les manipulations? « 

https://youtu.be/tX9PTPkCn34

Secret des affaires et presse : une relation biaisée !

En commission des lois, Marie-France Lorho est revenue sur la transposition européenne concernant le secret des affaires : « Nous savons qu’en France le marché des médias est largement oligopolistique. Ce n’est pas la concurrence qui brille entre les propriétaires de journaux et de télévision, sans y ajouter la question explosive des aides à la presse. Tout cela ne peut que brouiller l’exercice du droit à l’information : un journaliste agissant dans un organe contraint par des contrats publicitaires, des actionnaires intéressés et des aides d’ETAT voit son rapport au secret des affaires largement biaisé' », a-t-elle souligné.

Retrouvez l’intervention de Marie-France LORHO.

https://youtu.be/39osN5rRm4k

Presstalis : un désastre programmé!

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des finances sur le plan présenté par Presstalis, principal diffuseur de presse, a récemment fait l’objet. « L’ensemble des clients du distributeur subit un gel de 25 % du produit des ventes de leurs magazines et journaux sur les mois de décembre 2017 et janvier 2018″, a-t-elle demandé avant de s’interroger sur les potentielles possibilités de rétablissement de l’organisme.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.