Aucunes perspectives de réouverture pour les discothèques !

Marie-France Lorho a interrogé Alain Griset sur l’absence de perspective de réouverture de certaines entreprises. ” Un secteur ne fait toujours pas l’objet de l’attention du gouvernement : celui des discothèques. Les 1 600 discothèques restantes en France n’ont aucune perspective quant à l’avenir réservé à leur profession. Près de 20 % des entreprises saisonnières de ce type vont passer pour la deuxième année consécutive sans faire le moindre chiffre d’affaires. La situation est grave puisque ce sont déjà 82 discothèques qui ont dû déposer le bilan, 131 qui sont en liquidation et six qui seraient en procédure de sauvegarde, si l’on en croit le responsable de la délégation du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs. Les professionnels à la tête de ces établissements ont été les derniers à percevoir l’indemnité de soutien promise par le gouvernement“, a souligné le député de Vaucluse.

Les propriétaires des discothèques vous ont remis le 19 mars un « plan discothèque » destiné à évaluer les perspectives et les modalités de réouverture de ces établissements. Monsieur le ministre compte-t-il donner un horizon de réouverture à ces établissements ? Entend-t-il donner suite au plan que lui ont transmis les professionnels de ce secteur ?” a demandé le député.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.