Loi sur les contenus haineux : un terme absurde au service d’une loi inique !

Marie-France Lorho est revenue sur les termes de la loi visant à lutter contre les “contenus haineux” sur Internet. “La haine n’a pas de définition juridique propre. Encadrer notre utilisation d’Internet en s’appuyant sur des présupposés moraux et non objectifs suppose que le législateur est le détenteur d’une vérité universelle sans nuances”, a-t-elle souligné.

Fausses informations : un texte aux effets dramatiques !

Marie-France Lorho est intervenue en commission des lois pour souligner l’inanité du texte sur les fausses informations, dont la visée est de limiter la liberté d’expression.

“Que toute personne, je cite, « ayant intérêt à agir » puisse saisir le juge des référés pour faire cesser une diffusion en ligne soulève la question de l’immixtion de l’intérêt personnel face à l’information”, a ainsi souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez l’intervention de Marie-France Lorho.