Les chrétiens de Jérusalem en voie de disparition

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des affaires étrangères sur sa posture face à l’expropriation des chrétiens à Jérusalem-Est. “La position actuelle des chrétiens au Proche-Orient, mise à mal depuis les combats menés par l’État Islamique à leur encontre, ne peut être davantage affaiblie en leur berceau. Jérusalem, siège du Saint Sépulcre, doit être le refuge pérenne des chrétiens. Il en va de la préservation de l’équilibre géostratégique de la zone proche-orientale. En qualité de défenseur des chrétiens d’Orient depuis le XIIIe siècle, la France se doit d’apporter son soutien aux communautés présentes sur place”.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.

EPSON MFP image

Jérusalem : les Églises d’Orient en danger !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la tentative de suppression de l’exonération sur les habitations à caractère lucratif des institutions religieuses chrétiennes dans la ville de Jérusalem. “Alors que les Églises disposent depuis l’époque ottomane d’une dispense de paiement de cette taxe, qu’elles contribuent à s’investir dans différents lieux à vocation sociale (hôpitaux, maisons de retraite, écoles) et qu’elles usent de leurs ressources pour venir en aide aux chrétiens d’Orient, la municipalité de Jérusalem souhaitait voir les Églises s’acquitter d’arriérés d’un montant de 152 millions d’euros”, a-t-elle souligné.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Jean-Yves le Drian.