Covid-19 : carte blanche pour les banlieues !

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur sur la gestion des banlieues dites « sensibles » durant la crise sanitaire. 

Les infractions à ces règles se concentrent, pour 10 % d’entre elles, dans le seul département de Seine-Saint-Denis. Dans ces cités, certains habitants ne parlent ou n’écrivent même pas le français, rendant le respect des règles particulièrement délicat. Les comportements de ces groupes de personnes mettent en danger les Français et risquent d’engendrer un allongement de la crise sanitaire et des dispositions qui en découlent“, a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Agressions des soignants, vols de matériels : j’interpelle le Garde des Sceaux !

Marie-France Lorho a interpellé Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, sur l’accroissement des agressions à l’encontre de notre personnel soignant et de la hausse des infractions relatives à la crise épidémique que nous traversons. ” Outre les agressions répétées, la multiplication des vols de matériels médicaux permettant de protéger le personnel soignant et les malades avec lesquels ils sont en contact est particulièrement préoccupante, a souligné le député de Vaucluse. Pillages des masques et gels hydroalcooliques, revente de ces outils « sous le manteau »,… : chaque jour apporte son lot de nouvelles affligeantes. Ces infractions concernent souvent des territoires dont où l’autorité de l’Etat n’a plus prise, à l’image de la Seine-Saint-Denis, qui concentrerait 10% des infractions nationales”

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au Garde des Sceaux.