Lutte contre les groupuscules prônant la violence : c’est la gauche qui a agressé Robert Ménard

Marie-France Lorho est intervenue en commission des lois sur la proposition de résolution visant à créer une commission d’enquête relative à la lutte contre les groupuscules prônant la violence. « C’est la gauche qui a agressé Robert Ménard devant des forces de l’ordre sans consignes. A l’inverse, elle s’égosillait pour une affaire de tarte à la crème« , a-t-elle déclaré.

Retrouvez l’intervention de Marie-France LORHO.