Malgré les mesures, le secteur vitivinicole toujours menacé !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Economie et des finances sur la réunion organisée avec les membres de la filière vitivinicole. Les professionnels de ce domaine alertent sur l’insuffisance des dispositions proposées par le Gouvernement.

Ce secteur particulier de la culture française mérite d’être soutenu non seulement parce qu’il constitue un véritable joyau de la gastronomie française mais aussi parce qu’il génère de nombreux emplois. La filière vitivinicole est à l’origine de 600 000 emplois dans les territoires ruraux et génère 12 milliards d’euros à l’export “, a souligné le député de Vaucluse. 

” Les professionnels de ce secteur souhaiteraient obtenir une réponse sur le fonds de compensation lié à l’application de taxes par les USA sur les vins français, sujet sur lequel je vous alerte depuis plusieurs mois et à propos duquel notre groupe d’études à l’Assemblée nationale Vin, vigne, oenologie vous a également écrit “, a ajouté Marie-France Lorho.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au ministre de l’Economie.



Le secteur vitivinicole en danger : Marie-France Lorho interpelle le ministre de l’Agriculture

Marie-France Lorho a interpelé le ministre de l’Agriculture sur les dangers que rencontrent les professionnels du secteur vitivinicole.

 ” Les professionnels du secteur viticole attirent l’attention du gouvernement sur l’importance de la mise en place d’une exonération des cotisations sociales des exploitants et des charges sociales patronales pour leurs entreprises jusqu’à la fin de l’année 2020 comme de l’établissement d’un fonds de compensation des taxes à 25 % imposées aux exportateurs de vins vers les Etats-Unis depuis octobre 2019.“, a souligné le député de Vaucluse.

    “ Le secteur viticole, qui contribue au rayonnement culturel de notre pays et constitue une part importante de son économie, nécessite d’être soutenu par le Gouvernement pour pouvoir, dès la sortie de crise amorcée, se remettre au travail dans les meilleures conditions possibles“, a-t-elle ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au Ministre de l’Agriculture.

Défendons la filière vitivinicole !

Marie-France Lorho est intervenue en séance pour défendre la filière vitivinicole. “Les contrats vendange sont essentiels pour la filière vitivinicole. Cette filière est d’une importance essentielle pour le rayonnement de notre pays, pour son économie et son influence territoriale !”, a-t-elle souligné.

Retrouvez l’intervention de Marie-France Lorho.