Bioéthique : “ce texte créé les conditions de la marchandisation du corps humain.”

Marie-France Lorho intervenait en séance sur la révision du projet de loi bioéthique. “Ce texte créé les conditions de la marchandisation du corps humain. Les enfants de demain seront déracinés, sans identité, perdus dans une filiation alambiquée dont on ne saurait s’étonner qu’elle cause des perturbations dans leur développement, car sans savoir d’où l’on vient on ne sait pas où l’on va”.

Retrouvez l’intervention de Marie-France Lorho