Les organisateurs de mariages face au covid : j’interpelle le ministre

Marie-France Lorho a interpellé le ministre de la culture sur la situation préoccupante à laquelle est confrontée la filière de l’évènementiel, à laquelle appartiennent les organisateurs de mariages.

Alors que la nouvelle saison des mariages s’annonce, a-t-elle souligné, à partir du mois de mars 2021, les organisateurs de mariage ne bénéficient pas d’un cadre réglementaire clair pour appliquer les mesures sanitaires qu’ils devront mettre en œuvre pour que les cérémonies puissent avoir lieu. Ils ne bénéficient d’aucunes perspectives leur permettant de savoir s’ils pourront survivre à cette nouvelle année.”

Quelles suites madame le ministre compte-t-elle donner au protocole établi par les professionnels de la filière d’organisation des mariages ? Entend-t-elle permettre à ce secteur de l’évènementiel d’organiser des mariages tests leur permettant d’essayer, comme d’autres ministères l’ont fait, le cadre réglementaire mis en œuvre à cette occasion“, a souligné le député de Vaucluse. 

Retrouvez la lettre de Marie-France Lorho au ministre de la Culture.

 

Évènementiel : quelles solutions pour les autoentrepreneurs affectés par la crise ?

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur l’impact de la crise sanitaire sur le secteur de l’évènementiel. “Ce secteur a été particulièrement affecté par la crise sanitaire ; depuis près de trois mois, ce domaine est à l’arrêt et de nombreuses entreprises vont être contraintes de mettre la clef sous la porte. En dépit des dernières dispositions gouvernementales, les professionnels de ce secteur s’inquiètent sur différents points”, a-t-elle souligné.

Les conditions d’accès du Fonds de solidarité territorial doivent être harmonisées : quoiqu’il soit nécessaire d’adapter le versement de ces aides à l’offre présente sur le territoire, les disparités de traitement régionales concernant cet accès ne sont pas équitables “, a notamment souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Jean-Baptiste Lemoyne.

EPSON MFP image