Bioéthique : je m’oppose à une loi inique !

En Séance, Marie-France Lorho est intervenue sur le projet de loi bioéthique pour dénoncer l’absence d’éthique d’un texte passé dans l’urgence par le gouvernement.
L’absence d’éthique est la caractéristique présidant à l’ensemble de votre projet de loi : du dépistage préimplantatoire aux expérimentations infondées sur l’enfant à naître, un tel texte ne saurait se revendiquer éthique ! La manière même dont le gouvernement s’acharne à faire passer cette loi dans l’urgence, à la fin d’une session parlementaire affectée par la crise sanitaire, est manifeste du malaise qu’il suscite au sein même des rangs de sa majorité“, a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez l’intervention de Marie-France Lorho dans l’hémicycle.

Bioéthique : l’eugénisme bientôt en vigueur ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des solidarités et de la santé sur l’extension du diagnostic préimplantatoire aux aneuploïdies (DPI-A), permettant de détecter les embryons porteurs d’une anomalie chromosomique.

Alors que l’autorisation de “cette pratique conduirait manifestement à une dérive eugénique” , comme l’avait souligné Agnès Buzyn pendant les débats sur la loi de bioéthique, le gouvernement fera-t-il preuve de cohérence dans la ligne adoptée par l’ancien ministre de la santé en refusant l’insinuation d’une telle pratique à l’occasion du retour du texte dans l’hémicycle ?

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO à Olivier VERAN.

EPSON MFP image