Pour la dissolution des syndicats étudiants organisant des évènements “non-mixtes” et “racisés”

Marie-France Lorho a déposé une proposition de résolution invitant le Gouvernement à proposer la dissolution des organisations de représentation étudiante organisant
des évènements nonmixtes racisés.

La tenue d’évènements non‑mixtes ou réservés à une ethnie ne saurait s’implanter en France. Elle ne saurait être défendue par des organisations de représentation étudiante, dont le principal objet devrait rester la défense des droits des étudiants et non la création d’évènements discriminatoires.

L’objet de l’article unique de cette proposition de loi est de dissoudre toute organisation de représentation étudiante qui se rendrait coupable d’organiser des évènements non‑mixtes et/ou racisés, qui ne constituent ni plus ni moins que des manifestations d’un racisme d’un nouveau genre ou d’une aspiration à la haine de la civilisation occidentale la plus insupportable.

Retrouvez la proposition de résolution de Marie-France Lorho.