La Jungle des “numéros verts”

Marie-France Lorho a interpellé le ministre chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques sur la multiplication des plateformes téléphoniques et en particulier sur les numéros verts.

Cette multiplication “laisse à penser que les solutions envisagées par le gouvernement servent davantage un objectif de communication que de réelle efficacité. […] En outre, on peut s’interroger sur le caractère « gratuit » de ces numéros verts: la facture liée à la mise en place du service d’information sur l’épidémie de Covid-19 a été estimée à 9 millions d’euros pour les quatre premiers mois de service, selon des chiffres révélés dans le rapport parlementaire du 27 mai 2020.”

En conséquence: “Quelles dispositions monsieur le ministre compte-t-il mettre en œuvre pour limiter la surmultiplication de ces numéros verts coûteux et dont l’utilité reste à prouver ? Quelles mesures compte-t-il prendre afin de mettre en place un moyen de communication de l’information efficace à disposition des français sans pour autant que ceux-ci aient à payer le prix fort ?” lui a-t-elle demandé.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au Ministre chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Irrégularités de StopCovid : je saisis le secrétaire d’État au Numérique

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État chargé au numérique sur les irrégularités soulevées par l’application StopCovid.

” Un chercheur de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique avait souligné en juin que « tous les contacts croisés pendant les quatorze derniers jours » sont envoyés au serveur central hébergeant les données liées à StopCovid. “StopCovid envoie donc une grande quantité de données au serveur qui n’a pas d’intérêt pour tracer la propagation du virus, mais qui pose un vrai danger pour la vie privée“, avait souligné le chercheur.

Le député a demandé au ministre quelles dispositions comptait-t-il “prendre vis-à-vis des failles de StopCovid révélées par l’Inria et la CNIL ? Monsieur le Secrétaire d’Etat fera-t-il part des solutions mises en œuvre de manière transparente ?

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au secrétaire d’Etat au numérique.

EPSON MFP image

Huawei : quel regard de la France sur les accusations d’espionnage ?

Marie-France Lorho a interrogé le Secrétaire d’Etat au Numérique sur le maintien de l’équipementier Huawei au sein de son réseau 5G.

S’il est avéré que des risques d’espionnage existent, il est nécessaire d’exclure le groupe chinois de notre réseau. Quelles mesures monsieur le ministre du Numérique compte-t-il prendre quant à cette éventualité ?

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho au Secrétaire d’Etat au Numérique.


Stop Covid : un bilan catastrophique !

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, chargé du numérique, sur le bilan de l’application « Stop Covid ».

Le 23 juin 2020, M. le ministre annonçait que, depuis son lancement, l’application « Stop Covid » n’avait permis de signaler que quatorze cas. À ce jour, seules soixante-huit personnes auraient utilisé cette application. En dépit de l’absence d’utilisation de cette application, M. le ministre en souligne l’utilité. Or il affirmait en commission des lois quelques mois plus tôt que l’efficacité de cet outil allait de pair avec un téléchargement massif de l’application. M. le ministre peut-il expliquer quelles nouvelles dispositions lui permettent de soutenir cette assertion à première vue contradictoire ?” a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.