Le ministère des affaires étrangères s’oppose à la reconstruction en Syrie !

Marie-France Lorho a interrogé Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur les propos qu’il a tenu à l’encontre de la reconstruction en Syrie. « Votre déclaration a suscité mon vif étonnement : en qualité de secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, une telle déclaration semble effectivement fermer la porte à toutes possibilités d’ouverture diplomatique. Les financements promis par la communauté internationale s’inscrivent pourtant dans une perspective légitime, défendue par la France depuis les origines du conflit syrien : défendre la population civile syrienne », a déclaré le député de Vaucluse. 

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO à Jean-Baptiste LEMOYNE.

La Russie mène des pourparlers pour la paix en Syrie !

Marie-France Lorho a salué la politique étrangère menée par la Russie à quelques jours des négociations de Genève. Le 23 novembre dernier, la Russie a en effet, à l’occasion des négociations relatives à la paix en Syrie, mené des pourparlers en compagnie de l’Iran et de la Turquie. « La fin d’un conflit désastreux pour la Syrie comme pour ses voisins est nécessaire ; l’attitude médiatrice adoptée par la Russie est en ce sens salutaire », a souligné le député de Vaucluse à l’Ambassadeur de la Fédération de Russie.

Retrouvez la lettre de Marie-France LORHO.

Face aux islamistes, rétablir nos liens diplomatiques avec la Syrie !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des Affaires étrangères sur les relations de la France et la Syrie. « Le 2 novembre 2017, le Haut comité des négociations refusait la tenue d’une conférence de paix proposée par la Russie. L’instance détenue par les rebelles refuse ainsi de négocier avec la Russie, puissance qui contribue depuis 2015 à l’éradication des factions islamistes terroristes sur le territoire syrien« , a-t-elle souligné. Elle lui a demandé quelles mesures le Ministère des Affaires étrangères allait mettre en œuvre pour rétablir les liens diplomatiques ancestraux unissant la France et la Syrie.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.