États-Unis : le chantage commercial opéré contre la France continue !

Marie-France Lorho a interrogé M. le secrétaire d’État, auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur le chantage commercial opéré par les États-Unis à l’encontre des produits européens.

Mercredi 22 janvier 2020, au Forum de Davos, Donald Trump a lancé des menaces à l’encontre du commerce entre les pays de l’Union européenne et des États-Unis. « Si nous ne pouvons pas faire d’accord commercial (avec l’UE), nous devrons mettre une taxe de 25 % sur leurs voitures », a ainsi asséné le président américain.”

Le député de Vaucluse a demandé quel a été l’impact, pour le commerce extérieur français, des sanctions américaines suite à la taxe sur les entreprises numériques et a souhaité savoir comment il compte juguler les conséquences des sanctions américaines sur les produits français.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Des produits du terroir victimes d’une nouvelle taxe !

Marie-France Lorho et sa collègue Emmanuelle Ménard ont interpellé Amélie de Montchalin, secrétaire d’État chargée des affaires européennes, sur la nouvelle taxe dont vont être victimes des produits viticoles et alimentaires. “A partir du 18 octobre, des taxes sur des produits de grande consommation vont donc être instaurées : en France, certaines productions viticoles vont être directement affectées par cette taxe, connaissant un surcroît tarifaire de près de 25 %. Il en ira de même pour les fromages français à pâte dure, qui vont connaître le même taux d’augmentation“, ont indiqué les deux députés de Vaucluse et de l’Hérault.

Retrouvez la lettre de Marie-France Lorho et Emmanuelle Ménard.

EPSON MFP image