PMA : son ouverture pourrait entraîner une remise en cause des conditions du don de gamètes !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur l’extension de la procréation médicalement assistée. « L’ouverture de la PMA pourrait entraîner une remise en cause des conditions actuelles du don de gamètes et de ses moyens d’obtention. Comme le signale le Conseil d’État : « l’effectivité des droits ainsi conférés pourrait venir achopper sur la pénurie de gamètes » », a-t-elle rappelé.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

Produits phytosanitaires : des réticences pour l’ouverture d’un fonds d’indemnisation ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur l’ouverture potentiel d’un fonds pour les victimes des produits phytosanitaires. « Alors que le Sénat a adopté le 1er février 2018 une proposition de loi portant sur la création d’un fonds pour indemniser les victimes des produits phytosanitaires, tout en leur apportant un soutien juridique et administratif, le projet est enterré le 18 juillet 2018 en commission des affaires économiques« , a-t-elle souligné. « Car comment expliquer aux Français la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires sans soutenir la mise en place du fonds d’indemnisation ? » a-t-elle ensuite ajouté.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

Un jeune de 14 à 24 ans dit regarder de la pornographie au moins une fois par semaine !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la santé sur l’inquiétante croissance du visionnage, chez les jeunes gens, des films à caractère pornographique.

« Selon une enquête Ipsos réalisée pour le Fonds actions addictions et les fondations pour l’innovation politique et Gabriel-péri, un jeune de 14 à 24 ans dit regarder de la pornographie au moins une fois par semaine, dont 15% des 14-17 ans. Si ces chiffres sont déjà inquiétants, ils sont à relativiser car ils minimiseraient un comportement beaucoup plus répandu mais complexe à chiffrer en raison des tabous et de la peur de l’aveu aux parents », a-t-elle fait remarquer au ministre.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO à Agnès BUZYN.

 

Soins palliatifs : il faut les développer !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la santé et des solidarités sur le développement des soins palliatifs.

« Les soins palliatifs sont des soins actifs dont la visée est davantage la recherche de la qualité de vie que la survie. Ils concernent particulièrement les personnes atteintes de maladies graves évolutives et s’inscrivent dans la continuité des soins curatifs et le devoir de non abandon. Quelles sont donc les dispositions pour limiter l’euthanasie et promouvoir cette culture des soins palliatifs ? », a-t-elle fait remarquer.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

Génétique : les tests ADN doivent être cantonnés au domaine de la science !

Marie-France Lorho a interrogé Agnès Buzyn sur la légitimité des tests ADN élargis à des usages alternatifs. « La garantie permise par la loi française que les tests génétiques restent cantonnés aux domaines de la science, de la médecine et de la justice semble donc d’une importance capitale pour permettre la sécurité des données personnelles. Aussi j’espère que vous saurez faire en sorte que cette limitation soit maintenue », a-t-elle indiqué au Ministre de la santé et des solidarités.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

CRISPR-CAS9 : vers des mutations génétiques incontrôlées ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur la découverte du CRISPR-CAS9. « L’utilisation des CRISPR démultiplie en effet les possibilités de recherche fondamentale en neurosciences : en coupant un gène précis sur un modèle animal, on peut déterminer plus précisément son rôle, dans le développement du cerveau par exemple », a-t-elle fait remarquer au Ministre avant de demander : « Quelles sont les dispositions en France pour l’encadrement de cette technique ? ».

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France LORHO au Ministre de la Santé.

 

Embryons : des médecins alertent sur la dangerosité de la congélation !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des Solidarités et de la Santé sur la déclaration signée par plus de 500 médecins maltais, alertant sur la dangerosité de l’autorisation de la congélation des embryons en leur pays. « En France, a-t-elle fait remarquer, de nombreux embryons dit « surnuméraires » sont congelés et nombre d’entre eux ne font l’objet d’aucun « projet parental » et sont donc abandonnés. Il est évident que cela soulève un problème éthique : jusqu’où faut-il les conserver ? Pour tous ces embryons qui sont déjà congelés, il semble qu’il n’y ait pas de bonne solution et que nous nous trouvions face à une impasse ».

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Agnès Buzyn.

Manipulations géniques : les laboratoires amateurs se multiplient !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur la multiplication d’expériences biologiques effectuées par de jeunes « biohackers ». S’improvisant des laboratoires improvisés dans leur domicile, ces jeunes gens exercent des manipulations géniques inquiétantes, visant à modifier leur ADN à des fins diverses. « A l’heure où la Commission des lois auditionne des personnalités au sein du Parlement pour les entretenir des évolutions de la recherche de l’embryon, nul besoin de préciser que de tels laboratoires improvisés soulèvent la grave question de la propagation des expériences sur des êtres humains en devenir », a-t-elle souligné au Ministre.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.

Centre International de Recherche sur le Cancer : controverses pour la nouvelle direction !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur les élections visant à la dénomination d’un directeur pour le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). « Une certaine controverse mine en effet le CICR depuis qu’il a opté pour la classification du glyphosate et de la viande rouge comme des substances cancérogènes probables, suscitant ainsi les contestations de multiples entreprises industrielles », a-t-elle souligné au ministre.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho.

Suicide : la France atteint des taux alarmants !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé et des Solidarités sur le taux de suicide alarmant en France. « La France est le dixième pays ayant le plus fort taux de suicide de l’Union Européenne avec 15,1 %. Ce pourcentage est en hausse depuis 2016 (de 2 %). Les plus touchés sont les hommes âgés de plus de 75 ans », a fait remarquer le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.