Coupe budgétaire pour l’enseignement du français à l’étranger !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’éducation nationale sur l’annulation de 33 millions d’euros de crédits alloués au budget de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).  » Alors même que l’éducation était censée constituer une priorité du Gouvernement, cette coupe budgétaire entraînera, si l’on en croit l’AEFE, une suppression de plus de 8 % des effectifs du corps enseignant. Il a été rappelé par ladite association qu’une telle mesure pourrait entraîner une privatisation des écoles à l’étranger. », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.