Le communautarisme islamiste se développe dans les écoles !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Éducation nationale sur l’essor du communautarisme islamiste au sein des établissements scolaires français. « Refus de rentrer dans une classe au mobilier rouge au prétexte que la couleur est « haram » (interdite par le Coran) ; refus de dessiner la figure humaine (la figuration est interdite dans l’islam) ; refus de donner la main aux petites filles ; pratique du ramadan ou refus de suivre les consignes de la restauration scolaire (plats non « halal ») … Dans les établissements, nombreux sont les cas de communautarisme qui portent atteinte à l’apprentissage scolaire », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Coupe budgétaire pour l’enseignement du français à l’étranger !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’éducation nationale sur l’annulation de 33 millions d’euros de crédits alloués au budget de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).  » Alors même que l’éducation était censée constituer une priorité du Gouvernement, cette coupe budgétaire entraînera, si l’on en croit l’AEFE, une suppression de plus de 8 % des effectifs du corps enseignant. Il a été rappelé par ladite association qu’une telle mesure pourrait entraîner une privatisation des écoles à l’étranger. », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Écriture inclusive : à quoi joue l’UNSA ?

Marie-France LORHO a interrogé le secrétaire général de l’UNSA (Union Nationale des Syndicats Autonomes) quant à l’usage de l’écriture inclusive, plébiscitée par le journal du syndicat. « A l’heure où est envisagée la mise en berne du passé simple, qui contribue pourtant à la beauté subtile de notre langue, comment peut-on imaginer défendre une écriture inclusive aussi complexe qu’inutile ?« ,  a-t-elle demandé.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à l’UNSA.