Le militantisme du Palais de l’immigration s’appuie sur les subventions publiques !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Culture sur la politique militante du Palais de l’immigration. « Pour l’année 2015, le budget de fonctionnement du palais de la Porte dorée reposait à 87,9 % sur les subventions publiques« , a-t-elle indiqué. « Les dernières déclarations du président du conseil d’orientation du musée national de l’histoire de l’immigration abrité par la Cité de l’immigration laissent peu de doutes sur les velléités militantes de cette institution. « Il fallait trouver une traduction culturelle à l’effervescence de l’antiracisme des années 80. Tout s’est accéléré avec l’accession au second tour de la présidentielle de 2002 », expliquait-il à l’occasion de l’anniversaire des dix ans du musée« , a-t-elle ajouté.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.