Greffe d’utérus : en France, cette opération éthiquement douteuse apparaît !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur les procédures de greffe d’utérus qui commencent à être pratiquées en France. « Cette opération constitue un risque non négligeable pour les donneuses ; elle peut durer plus de dix heures et pourraient engendrer des conséquences graves pour la santé de la patiente. Par ailleurs, une telle greffe chez la femme vivante exige que cette dernière ait définitivement renoncé à toute grossesse au cours de sa vie. Cette manipulation chirurgicale soulève également de graves questions éthiques : l’utérus prélevé en état de mort peut, une fois transplanté, entraîner des problèmes de santé pour la donneuse contrainte de prendre un traitement immunosuppresseur », a-t-elle souligné.

Inflation des prix du gaz : il faut prévenir la fluctuation des prix du marché !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la transition écologique et solidaire, sur l’augmentation des tarifs réglementés de vente du gaz (TRV). Elle lui a demandé « comment le Gouvernement compte prévenir l’inflation des prix du gaz à l’occasion de crises géopolitiques futures, qui placerait 4,5 millions de foyers français dans une situation particulièrement délicate ». 

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

Le gouvernement ne soutient pas la filière aéronautique française !

Marie-France Lorho a interrogé le de l’Europe et des affaires étrangères, sur le choix opéré par la Belgique pour le remplacement de ses 54 chasseurs bombardiers F-16. « À partir de 2023, la Belgique se tournera vers l’américain Lockheed Martin pour le renouvellement de ses avions. Cet État membre de l’Union européenne a préféré choisir les 34 modèles de F-35 du constructeur américain plutôt que le Rafale français, ou l’Eurofighter Typhoon« , a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Loto du patrimoine : les joueurs trompés !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la culture sur la récolte par l’État des taxes générées par le loto du patrimoine. « Le ministre de l’action et des comptes publics a souligné que les taxes « sont objectivement peu nombreuses, ce n’est pas du tout la poule aux œufs d’or que certains veulent évoquer ». Or un hebdomadaire a pu estimer que les taxes approcheraient les 14 millions d’euros, soit près de l’intégralité des recettes générées par le loto », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Péages urbains : des dispositifs coûteux pour les communes et les contribuables !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre des transports sur l’installation des péages urbains proposée dans la dernière version de l’avant-projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). « Faire peser sur les communes le poids de cette mesure, alors que ce sera à l’État d’évaluer les plafonds de tarifs à l’entrée, est contestable. Enfin, les propositions des plafonds maximum de tarifs d’entrée risquent d’engendrer des conséquences indésirables pour la préservation de la voirie nationale, dont l’état laisse à désirer. Imposer aux camions un péage à hauteur de 20 euros revient à risquer que ce type de véhicules n’utilise plus les flux de passages citadins mais empruntent des routes secondaires qui en seront fragilisées », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Il faut que les causes de l’infertilité soient enfin étudiées !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de la Santé sur la nécessité de faire de l’infertilité une question prioritaire de santé publique. « Aujourd’hui, entre 10 % à 15 % des couples en France rencontrent des difficultés à concevoir un enfant et consultent pour infertilité. Chaque année, ce sont près de 25 000 enfants qui naissent par l’intermédiaire des techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP) : 70 % par fécondation in vitro et 30 % par insémination », a-t-elle souligné. Le ministre va-t-il engager une étude nationale de grande ampleur pour identifier toutes les causes de l’explosion de l’infertilité en France et visant à recenser tous les moyens permettant de la prévenir ?

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Le communautarisme islamiste se développe dans les écoles !

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’Éducation nationale sur l’essor du communautarisme islamiste au sein des établissements scolaires français. « Refus de rentrer dans une classe au mobilier rouge au prétexte que la couleur est « haram » (interdite par le Coran) ; refus de dessiner la figure humaine (la figuration est interdite dans l’islam) ; refus de donner la main aux petites filles ; pratique du ramadan ou refus de suivre les consignes de la restauration scolaire (plats non « halal ») … Dans les établissements, nombreux sont les cas de communautarisme qui portent atteinte à l’apprentissage scolaire », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France LORHO.

L’État joue-t-il un rôle dans la nomination des présidents-directeurs généraux ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre de l’économie et des finances au sujet du rôle de l’État dans la nomination des présidents-directeurs généraux. « Alors que récemment un grand groupe de l’aviation française changeait radicalement de position quant à la nomination de son futur directeur général, le rôle du Gouvernement français dans la nomination des présidents du conseil d’administration d’entreprises privées dont l’État détient des parts, interpelle », a-t-elle souligné.

« Bercy mène-t-il une politique de blocage des nominations qui ne lui siéraient pas ? L’ex-futur PDG d’un groupe français mentionnait ainsi des interventions extérieures visant à bloquer le processus de nomination, qui s’était pourtant arrêté sur sa personne », a-t-elle ajouté.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Numérique : le gouvernement ne protège pas nos données !

Marie-France Lorho a interrogé le secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique sur la souveraineté numérique de la France. « Alors que la suprématie des États-Unis ne cesse de grandir dans le domaine du cyberespace et que de nouvelles puissances comme la Chine ou la Russie s’emparent du sujet, comment le Gouvernement envisage-t-il de protéger les données françaises, tout en se prémunissant d’attaques à visées belliqueuses ? », a-t-elle demandé.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.

Produits anti-VIH : des résultats douteux !

Marie-France Lorho a interrogé le Ministre de la Santé et des Solidarités sur les produits anti-VIH et ses conséquences. « Une étude menée au Botswana (l’un des pays les plus touchés par le sida en Afrique) dont les résultats ont été révélés en juillet 2018, montre que la prise d’un médicament, le dolutégravir (DTG), aurait de fortes conséquences sur les nouveau-nés », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.