“Trouple” inscrit à l’acte de naissance : la destruction de la famille bat son plein !

Marie-France Lorho a interrogé M. le garde des sceaux, ministre de la justice, sur l’inscription du « trouple » sur les actes de naissance.

En 2017, la justice américaine a vu l’acte de naissance d’une petite fille se doter d’une mention particulière : l’inscription au titre de ses « parents » de trois hommes, un « trouple » reconnu comme pères simultanés de l’enfant de 3 ans.

Mme la députée s’est interrogée sur la dangerosité de cette structure familiale non naturelle et bouleversante pour la formation de l’enfant. Elle lui a demandé quels dispositifs il comptait mettre en œuvre pour prévenir toute inscription juridique du « trouple » dans les questions liées à la parentalité.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.