La majorité n’assume pas ses prises de position

Mercredi 10 février, lors de l’examen de la proposition de loi constitutionnelle visant à établir un meilleur équilibre entre pouvoirs constitutionnels, La majorité présidentielle a dissimulé ses positions sur le texte derrière plusieurs de mes amendements. C’est ainsi que, pour ne pas avoir à déposer d’amendements de suppression sur le texte, le courage de la majorité s’est borné à voter celui que j’avais déposé. Afin de ne pas cautionner ce type de manipulation du débat parlementaire, j’ai retiré le reste de mes amendements. La majorité doit assumer ses positions et les défendre avec bien plus du courage sans attendre que d’autres le fassent pour eux.

Retrouvez l’intégralité de la commission des lois du 10 février dernier.