Fermeture de classes dans le Vaucluse : j’interpelle le ministre de l’éducation nationale !

Marie-France Lorho a attiré l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur les fermetures de classes dans les communes rurales et l’absence de concertation avec les élus de terrain liée à cette problématique.

Alors que M. le ministre assurait, il y a deux ans, s’ériger en partisan fervent des écoles rurales,force est de constater que le défenseur des établissements au sein des communes rurales s’est transformé en leur premier fossoyeur. Dans le seul département de Vaucluse, ce sont 42 classes qui devraient fermer à la rentrée prochaine.

Mme la députée s’étonne de l’absence totale de concertation avec les élus locaux dans cette affaire. Dans sa circonscription, le maire d’une commune a ainsi appris l’entérinement de la carte scolaire à la radio.

Le député lui a demandé s’il comptait renoncer à ces fermetures injustifiées et s’il compte tenir à l’avenir les maires informés des décisions gouvernementales quant aux modifications relatives aux établissements scolaires.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.