Fret ferroviaire : quelles conditions pour un essor efficace ?

Marie-France Lorho a interrogé le ministre chargé des transports sur les modalités d’extension du fret ferroviaire. “En six ans, les suppressions de postes dans le fret ferroviaire ont engendré une chute colossale de l’activité de ce secteur, passant de 8 000 salariés à 5 000 depuis 2014“, a souligné le député de Vaucluse.

Monsieur le ministre est-il favorable à la transition du marché du transport intérieur des marchandises en France, qui passerait par un rééquilibrage des modes de livraison en atténuant le quasi monopole dont jouit, avec une occupation à 89 % des parts de marché, le transport routier – contre 9 % du fret ferroviaire ? Quel regard monsieur le ministre va-t-il accorder aux propositions de l’alliance du Fret ferroviaire français du futur, qui ont présenté leurs revendications en juin dernier ? ” a demandé le député de Vaucluse à Jean-Baptiste Djebarri.

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Jean-Baptiste Djebarri.