Manifestations : la grande cacophonie du gouvernement !

Marie-France Lorho a interrogé le Premier ministre sur les ordres paradoxales donnés par le gouvernement concernant les autorisations et interdictions de réunions dans l’espace public.

Face à toutes ces manifestations réunissant de nombreuses personnes sans respecter les conditions de sécurité sanitaires, le gouvernement semble donc adopter une posture aléatoire, adaptant les autorisations et interdictions de rassemblements au gré des situations. Une attitude d’autant plus regrettable qu’il vient d’être voté à l’Assemblée nationale un projet de loi permettant de proroger l’état d’urgence sanitaire à tout moment, jusqu’au mois de novembre prochain. Ce faisant, le gouvernement s’assure la possibilité de procéder à un potentiel nouveau confinement intempestif tout en autorisant, de manière aléatoire, des rassemblements susceptibles d’être vecteurs de la pandémie”, a souligné le député de Vaucluse au Premier ministre. 

Retrouvez la lettre ouverte de Marie-France Lorho à Edouard Philippe.