Coopératives agricoles : le ministre de l’agriculture doit s’adapter aux besoins de nos exploitants !

Marie-France Lorho a écrit au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation concernant l’assouplissement des règles légitime auquel il serait heureux que le gouvernement procède pour permettre aux coopératives agricoles de continuer d’exercer leurs activités après la crise sanitaire.

 “Tentatives pour opérer une continuité de leurs services tout en garantissant des conditions sanitaires optimales, report et annulations d’évènements : ces coopératives redoublent d’efforts pour s’accorder aux contraintes liées à cette crise inédite“, a souligné le député de Vaucluse.