Loi sur les contenus haineux : un terme absurde au service d’une loi inique !

Marie-France Lorho est revenue sur les termes de la loi visant à lutter contre les “contenus haineux” sur Internet. “La haine n’a pas de définition juridique propre. Encadrer notre utilisation d’Internet en s’appuyant sur des présupposés moraux et non objectifs suppose que le législateur est le détenteur d’une vérité universelle sans nuances”, a-t-elle souligné.