PLFSS : le gouvernement supprime des mesures de bon sens !

Marie-France Lorho est intervenue en Séance sur le projet de loi de finances de la sécurité sociale. “Je m’oppose à ce que soit supprimée la consultation obligatoire de non contre-indication à la pratique sportive. Je n’entends pas la volonté du gouvernement de revenir sur cette disposition de bon sens : plus de 6 millions de mineurs sont concernés par cette disposition. Les parents ne peuvent être tenus pour responsables s’ils n’ont pas su déceler une maladie grave. Le questionnaire que le gouvernement se propose de mettre à disposition des parents est, à bien des égards, arbitraire et ne permettra pas de s’assurer que les conditions pour exercer une pratique sportive sont optimales pour le mineur.  C’est pourquoi je propose la suppression de cet article” a souligné le député de Vaucluse.

Retrouvez l’intervention de Marie-France LORHO.