Produits anti-VIH : des résultats douteux !

Marie-France Lorho a interrogé le Ministre de la Santé et des Solidarités sur les produits anti-VIH et ses conséquences. « Une étude menée au Botswana (l’un des pays les plus touchés par le sida en Afrique) dont les résultats ont été révélés en juillet 2018, montre que la prise d’un médicament, le dolutégravir (DTG), aurait de fortes conséquences sur les nouveau-nés », a-t-elle souligné.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.