Les argentiers de l’État islamique doivent être sanctionnés !

Marie-France Lorho a interrogé le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sur l’absence de sanctions proférées à l’encontre du cimentier Lafarge. Une « enquête a souligné que les responsables de l’usine en Syrie ont versé près de 5 millions de livres syriennes par mois à l’EI », a-t-elle indiqué. « Il est surprenant que l’État français n’ait pas pris la mesure plus tôt du danger qu’encourrait le cimentier français et ses personnels. Il est intolérable qu’il n’ait, par sa posture détachée, pas pris la mesure des financements que pourraient octroyer le cimentier à l’égard du groupe terroriste », a ajouté le député de Vaucluse.

Retrouvez la question écrite de Marie-France Lorho.